Slam de la rentrée

Hier soir, c’était la rentrée Slam sur Nancy, « Au Royal ». Organisés par TiPiment sous l’égide de Fred, les KwaféSlam sont devenus depuis quelques mois un événement incontournable sur Nancy et sa banlieue. Si vous venez (le prochain aura lieu le premier mercredi d’octobre, le 3) alors vous y rencontrerez des slameuses et slameurs de talent : Tanguy, Adrien, MCchezpas (ch’sais pas comment ça s’écrit, sorry), Cerise (pas celle de Groupama, une autre avec des textes bien sympas), Mabouya, Momo, Jojo et bien d’autre encore.

373452_261235580662800_506932574_n

Pour compléter cet article, je vous présente le texte que j’ai lu (que j’ai écrit avant de partir)

Bonne lecture et à bientôt

Je veux vous faire rire
Je veux vous faire pleurer
Mais j’ai pas envie de lire
J’ai qu’une envie, me casser
Je vous cache pas que, slamer, j’y ai songé tout l’été
Mais à chaque fois, j’ai préféré oublié
J’ai tenté d’écrire des textes, mais de mon stylo n’est sorti qu’un amas de mots sans véritable consistance.
Une bouillie de lettres, qui bout à bout, ne formèrent qu’un vide incroyablement dense.
J’ai réfléchi, dans mon coin.
J’ai pensé, « vas-y, tu risques rien »
En fait, en venant ici, je risque tout
Car en me pointant sur cette scène, je ne suis plus rien, juste un homme avec son micro,
Un mec dénudé, le cœur à vif, se demandant pourquoi on l’écoute sans dire un mot.
« Mais pourquoi il nous bassine avec ses problèmes ? »
J’ai pas de réponse à donner.
Oh, mais, j’suis peut-être un peu amer, avec moi-même
Car en lisant ce slam écrit dans l’après-midi, j’ai songé à cette faucheuse qui d’une crise cardiaque, à faucher mon père avant que je puisse lui dire une dernière fois « je t’aime »
Alors oui, ce soir, j’avais dans l’idée de vous faire rire,
De raconter des conneries, des histoires bien salace, juste pour le plaisir
Mais j’ai pas envie.
Le temps me manque, le cœur aussi.
De plus, je n’ai pas plus envie de vous voir verser une larme
Car mon seul but, si tenté qu’il fonctionne, est de voir dans vos yeux cette flamme.
Celle qui raconte que vous passez un bon moment
Celle qui vous fait réfléchir sur votre vie, vos instants.
J’ignore si j’atteindrai mon but
J’ignore d’ailleurs si ce soir avec Monique, nous croiserons les… Brefs.

Là normalement, votre esprit a rempli la case vide
D’ailleurs j’en vois certains qui esquissent un sourire, un brin sordide.

Mais bon, revenons en à nos moutons
Ne nous perdons le fil de ma mono-discussion.
Donc, je suis là ce soir au Royal,
Je viens monopoliser pour 180 secondes la parole; C’est cool, ce genre de truc, j’ai jamais osé à l’école
Vous croyez que c’est facile de parler ainsi devant une troupe de spectateur complètement éberlué ?
Vous vous trompez, je suis à fond dans les starting bloc et je me demande quand je décollerai.
Pourtant, croyez-moi, j’essaye de ne pas mâcher mes mots ; De ne pas m’embrouiller dans les phrases écrites en taille 10 sur ma page
Freinant un peu plus chaque fois mon décollage
Et c’est pas facile.
Parfois j’aimerais improviser, mais si je pars comme ça, alors vous aurez droit au One Man show de la soirée.
Et franchement, je sais pas si vous y gagnerez
Encore une fois, j’ignore ce qui a bien pu me pousser dans ce bar
Mais en vous voyant tous, là, bien calme, (pour certain le regard absent), je me dis que j’ai pas fait le déplacement pour rien.
Qu’avec votre seule présence;
Mon cœur, enfin, a retrouvé le rythme de son aisance.
Je ne sais si je vous ai fait rire
Je ne sais si je vous ai fait pleurer
Qu’importe le résultat si au fond, vous vous êtes pas trop emmerdé.
Merci à vous, et bonne soirée.

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s