Atelier d’écriture (2) Bigotelle

Compte rendu du premier atelier d’écriture du 16 janvier 2013 – Partie 2

Le second exercice est inspiré de « La grammaire est une chanson douce » d’Erick Orsenna. Après la lecture d’un  passage du livre, où apparaît le personnage de la nommeuse, le mot bigotelle est lancé. À partir de ce mot et en s’inspirant de la nommeuse présente dans le livre d’Orsenna, il nous a fallu donner une définition du mot bigotelle, le faire naître sous une forme.

515D6GpwquL__SS500_

Durée de cet exercice, environ 20-25 minutes (lecture comprise)

Mon texte :

« Loin de son logis, perdue dans une rue malfamée du quartier dit « du malaise », la nommeuse continua de décrire les mots oubliés. Elle s’attarda sur l’un d’eux plus particulièrement : bigotelle. Ce dernier surgit d’un trou, d’où s’écoulait une huile épaisse, aux fragrances insoutenables. D’aspect velu, il rampait rapidement sur le sol, cherchait un coin pour se cacher, puis pénétrait dans une fissure pour en ressortir aussitôt. Il n’avait de cesse de bouger, et ses pattes, rappelant celles d’un insecte, chitineuses et fines, l’emmenèrent se lover dans le cœur d’une vieille femme toute de noir vêtue. La nommeuse épela le mot et lentement, il devint ce ragot dans la bouche de la vieille bigote, répandant ainsi son fiel dans l’oreille d’une autre. Car pour qu’une bigotelle existe, il fallait être deux. »

J’étais parti sur la base que bigotelle venait du mot bigot, ce qui est évidemment faux. Voici ce qu’est une véritable bigotelle : Anciennement, pièce d’étoffe ou de cuir dont on se servait pour tenir la moustache relevée.

La-bigotelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s