RIP Dick Smith

Surnommé le parrain du maquillage, Richard Emerson « Dick » Smith nous a quitté le 30 Juillet 2014 à l’âge 92 ans. Il avait reçu en 1985 un Academy Award pour son travail de maquillage sur le film Amadeus. Il avait également remporté un Oscar d’honneur en 2012 pour l’ensemble de sa carrière.

Il a notamment travaillé sur les maquillages des films tels : Little Big Man, L’Exorciste, Taxi Driver, Scanners ou Le Parrain.

Lien vers son site internet : http://www.dicksmithmake-up.com/

Dick Smith - L'exorciste Dick Smith Dick Smith

Shining – Stephen King (brève)

Il est des artistes que je suis tout particulièrement. Je ne parle pas ici de Stephen King, mais d’un illustrateur de talent : Vincent Chong.
Aujourd’hui je partage avec vous l’illustration de la jaquette d’une version du livre de Stephen King: Shining (éditée chez Subterranean Press)

Vous découvrirez sur son blog la version crayonnée et tout un tas d’images démontrant combien cet artiste est bon, très bon.

Afin de vous rendre compte de son travail, je vous incite (et invite) à visiter son blog. Il regorge d’images superbes. Pour cela, il vous suffit de cliquer sur l’image.

run-and-hide

Under The Dome – Stephen King

Depuis quelques mois, mon exemplaire d’Under The Dome (collector set) vivotait dans ma maison sans son manteau pour l’hiver, mais cet oubli est finalement réparé. Il a (depuis l’aurore) revêtu son plus bel habit et restera ainsi jusqu’à la fin de sa vie.
Ce matin, j’ai donc reçu depuis les states un slipcase pour le livre (acheté auprès du vendeur suivant : SK Collector, je remercie en passant Tomas pour sa rapidité)
Le boîtier est en cuir et possède une tablette amovible afin de glisser le set de cartes de collection livré avec cette édition d’UTD. Le boîtier étant conçu pour accueillir également la première édition (livre plus grand et moins épais), une tablette de cuir au format 15×24 est livré avec l’ensemble (pour combler l’épaisseur). N’ayant aucune utilité de cette dernière, elle est utilisée dorénavant comme tapis de souris 🙂
De voir le livre dans ce boîtier change littéralement son aspect. Je suis heureux de cet achat.
Quelques photos de mon livre dans son écrin.

Under The Dome Under The Dome Under The Dome

Chronique « L’ami Odd Thomas » de Koontz

Chronique « L’ami Odd Thomas » de Dean Koontz.

lami-odd-thomas

!!! ATTENTION SPOILER !!!

Ma Note :

HatchetHatchetHatchetHatchet Hatchet b&W

 

Fiche technique du livre :

Paru aux éditions JC Lattès en mai 2010.

Ce roman est le second du cycle Odd.

Odd est un homme, la vingtaine, qui voit les morts. Dans sa vie, Odd parle à Elvis Presley régulièrement, il est devenu au fil du temps une présence incontournable dans son existence. Odd discute aussi avec son ami Ozzie de littérature, de la vie, de l’avenir.

Odd aime Stormy, sa petite amie, mais elle est morte et a basculé de l’autre côté. Il aimerait la rejoindre.

Dans cette histoire, Odd va tenter de découvrir ce qui est arrivé au petit Danny Jessup, un enfant atteint d’ostéogenèse imparfaite (maladie des os de verre). Ce dernier a été enlevé. Les coupables, une femme, Datura, qui est accompagnée de deux hommes, les chevaux André et Robert. Datura va donner rendez-vous à Odd dans un ancien casino ayant appartenu aux Indiens Panamint et la grande partie de l’histoire se jouera dans ce lieu peuplé de fantômes.

Elle détient l’enfant. Les hommes de main de Datura l’ont harnaché à un fauteuil, une bombe radio commandée scotchée sous l’assise. Un mouvement inconsidéré, et Boum, plus de Danny, plus de Odd. Datura garde précautionneusement la télécommande avec elle, Odd ne la lâchera pas des yeux.

Ce casino où se rend Odd a connu le succès par le passé, avant de brûler et d’entraîner avec lui des dizaines de personnes dans des morts atroces. Une partie de ces âmes hantent encore les lieux. Plus que tout, Datura, après une expérience dans une cave parisienne, désire rencontrer ces âmes en détresse, découvrir ce qu’elles sont devenues physiquement, et surtout, les tourmenter un peu plus encore.

Car Datura s’est renseignée sur chaque personne morte durant l’incendie, elle connaît les histoires par cœur. Odd la compare à Kali, seulement Datura est plus ignoble, plus atroce, plus impitoyable.

Datura ne le sait pas, mais Odd est incapable d’obliger les morts à apparaître aux yeux d’un autre, alors il gagne du temps, pour Danny, il invente un rituel, prolonge le suspense et espère voir venir Crâne rasé, un esprit possédant la force d’un poltergeist. Le choc arrive, les lumières s’éteignent, Odd en profite.

Danny est finalement séparé de cette bombe, Odd le met à l’abri avec des bouteilles d’eau et des barres de céréales. Il ne peut pas bouger à cause de sa maladie, du moins pas aussi vite qu’il le souhaiterait pour s’enfuir. Danny doit attendre que Odd entraîne « les méchants » dans son sillage, ensuite Danny pourrait tenter une sortie, pas avant.

À partir de maintenant, il ne reste plus qu’à Odd l’espoir de se faufiler dans le noir et découvrir le chemin pour sortir afin de joindre les forces de police. Malheureusement Odd est un aimant, il attire les sbires de Datura dans sa direction, un peu comme l’aiguille de la boussole qui pointe inexorablement en direction du nord magnétique.

C’est avec l’aide d’un animal qui rôde dans les couloirs du Casino, un puma, qu’Odd parvient à se défaire de Datura. Il ne reste alors plus que Cheval André, Cheval Robert est mort plus tôt, d’une balle, d’une chute, cependant son corps restera introuvable. Dans une dernière tentative de fuite, Odd s’enfonce dans les tuyaux de drainage de l’immeuble, mais dehors, la pluie redouble d’intensité, inondant les puits de rétention. Le niveau de l’eau monte dangereusement et Cheval André menace, il tire, mais le véritable danger ce n’est pas son arme, mais ses mains.

Finalement, Cheval André termine sa course contre une grille au fond du puits, est-il mort ? Odd l’ignore. Danny est sauf, rien ne compte plus que cela à cet instant pour Odd. Après cette aventure où il a frôlé la mort (je n’en révèle pas plus), il quitte son travail, pour partir dans un monastère et devenir frère Odd (suite dans le prochain livre, Brother Odd).

 

 

 

La boite au secret (1)

Je rapatrie les articles de mon ancien blog stephenkingetmoi (chez overblog), et je redécouvre des textes oubliés. Ce dernier est né d’un challenge. (d’autres suivront)

La boîte au secret

Ils sont tous présents. Mes amis, ma famille, ma fille aussi, elle est là, assise et elle regarde l’horizon. Pourquoi dans cette direction ? Que se passe-t-il de l’autre côté de cette palissade ? Je m’approche, je pose ma main sur son épaule, mais elle traverse son corps. Ce n’est… Non ! Je n’ose le croire, et pourtant, je comprends maintenant, je suis mort.

Une lumière, cette fameuse lumière blanche décrite par les médiums, les fous, les illuminés, les saints. Elle pointe dans ma direction et tout ce beau monde continue de contempler un événement. Lequel ? Je m’avance d’un pas et je jette un œil par-dessus l’épaule de mon cousin, et… Je vois. La vision est terrible.

Ils sont là, c’est un rêve. C’est impossible. Mon corps est étendu sur un lit de rondin et de paille. Ma femme tient une torche dans une main. Elle parle, mais je ne l’entends pas. J’essaye de lire sur ses lèvres, c’est difficile, tout me paraît insurmontable. Mes pieds deviennent lourds, chaque pas me demande un effort herculéen. Je dois franchir cette palissade, rejoindre ma femme et lui dire : Non, je suis juste endormi, ne met pas le feu à… À moi !

L’élastique me retenant a lâché, mais il est trop tard, et même si mes pieds flottent maintenant au-dessus du sable, le mal est fait. le bras de ma femme s’abat avec son feu purificateur sur ma couche, ma dernière couche. Les flammes montent immédiatement dans un flouch vrombissant vers le ciel. J’entends des cris derrière moi, puis une voix hurle « Tu n’as pas oublié de poser les pièces sur ses yeux, pour le passeur… », c’est impensable. Je ne suis pas un Viking, je suis Chrétien, comment en suis-je arrivé là ?

challengecaliope

Ma femme s’écarte du bûcher, elle pleure, elle se signe et ferme les yeux. Je perçois une intense émotion l’envahir, elle garde en elle de l’Amour, un Amour qui ne pourra jamais s’épanouir au grand jour.  Chrissie, ma voix se perd. En fait, aucun son ne sort de ma bouche. Je suis maintenant face à mon cadavre et je regarde les flammes lécher mon corps. Les vêtements prennent feu à leur tour, mes cheveux crépitent sous l’acharnement du brasier, je ne peux contempler plus longtemps cette fin tragique.

Je dois absolument toucher une personne. Avec tout ce monde qui regarde mon départ, l’une d’elles m’entendra sûrement. Je croise les doigts. Je ne demande pas à ce qu’elle discute avec moi des résultats sportifs, ni des cours de la bourse, ni du malheur du monde, mais de moi, de cette situation absurde. Dans mon dos, les morceaux de bois cèdent, je sais que tout va se terminer dans quelques minutes. Les braises continueront de gémir pendant des heures, jusqu’à ce que la marée engloutisse les cendres, puis tout sera fini. Est-ce qu’il existe une chance pour que l’une de ces personnes m’entende ? Je ne dois pas baisser les bras, mais persévérer avant d’être happé par cette lumière blanche qui me scrute depuis les cieux. Le temps m’est compté.

La fin est proche, je dois dévoiler ce secret qui est enfouit dans mon cœur, ainsi que dans cette petite boite enterrée près de l’abri de jardin. Cette révélation se contentera d’une simple pelle. Il suffira de creuser un trou près du lilas, d’une trentaine de centimètres de profondeur, puis un Bong,signifiant que le but est atteint, viendra clore cette chasse au trésor peu banal.

Ma fille, elle, elle peut m’entendre. Elle a toujours été à mon écoute. Elle pleure également, et dans son cœur son Amour continue de croître. Elle espère me rejoindre bientôt. Je lui glisse mon secret à l’oreille. Elle s’arrête de respirer un instant. Ses yeux s’agrandissent sous la surprise et elle sourit. Elle m’a entendu. Je sais qu’elle accomplira cette tâche. Elle le gardera pour elle, pour ses enfants. À jamais.

N.B : Quel secret cache cette révélation ? Hum… Est-ce la véritable question en fin de compte ? Si vous souhaitez connaître la suite, n’hésitez pas à le clamer tout haut. À bientôt.