La boite au secret (1)

Je rapatrie les articles de mon ancien blog stephenkingetmoi (chez overblog), et je redécouvre des textes oubliés. Ce dernier est né d’un challenge. (d’autres suivront)

La boîte au secret

Ils sont tous présents. Mes amis, ma famille, ma fille aussi, elle est là, assise et elle regarde l’horizon. Pourquoi dans cette direction ? Que se passe-t-il de l’autre côté de cette palissade ? Je m’approche, je pose ma main sur son épaule, mais elle traverse son corps. Ce n’est… Non ! Je n’ose le croire, et pourtant, je comprends maintenant, je suis mort.

Une lumière, cette fameuse lumière blanche décrite par les médiums, les fous, les illuminés, les saints. Elle pointe dans ma direction et tout ce beau monde continue de contempler un événement. Lequel ? Je m’avance d’un pas et je jette un œil par-dessus l’épaule de mon cousin, et… Je vois. La vision est terrible.

Ils sont là, c’est un rêve. C’est impossible. Mon corps est étendu sur un lit de rondin et de paille. Ma femme tient une torche dans une main. Elle parle, mais je ne l’entends pas. J’essaye de lire sur ses lèvres, c’est difficile, tout me paraît insurmontable. Mes pieds deviennent lourds, chaque pas me demande un effort herculéen. Je dois franchir cette palissade, rejoindre ma femme et lui dire : Non, je suis juste endormi, ne met pas le feu à… À moi !

L’élastique me retenant a lâché, mais il est trop tard, et même si mes pieds flottent maintenant au-dessus du sable, le mal est fait. le bras de ma femme s’abat avec son feu purificateur sur ma couche, ma dernière couche. Les flammes montent immédiatement dans un flouch vrombissant vers le ciel. J’entends des cris derrière moi, puis une voix hurle « Tu n’as pas oublié de poser les pièces sur ses yeux, pour le passeur… », c’est impensable. Je ne suis pas un Viking, je suis Chrétien, comment en suis-je arrivé là ?

challengecaliope

Ma femme s’écarte du bûcher, elle pleure, elle se signe et ferme les yeux. Je perçois une intense émotion l’envahir, elle garde en elle de l’Amour, un Amour qui ne pourra jamais s’épanouir au grand jour.  Chrissie, ma voix se perd. En fait, aucun son ne sort de ma bouche. Je suis maintenant face à mon cadavre et je regarde les flammes lécher mon corps. Les vêtements prennent feu à leur tour, mes cheveux crépitent sous l’acharnement du brasier, je ne peux contempler plus longtemps cette fin tragique.

Je dois absolument toucher une personne. Avec tout ce monde qui regarde mon départ, l’une d’elles m’entendra sûrement. Je croise les doigts. Je ne demande pas à ce qu’elle discute avec moi des résultats sportifs, ni des cours de la bourse, ni du malheur du monde, mais de moi, de cette situation absurde. Dans mon dos, les morceaux de bois cèdent, je sais que tout va se terminer dans quelques minutes. Les braises continueront de gémir pendant des heures, jusqu’à ce que la marée engloutisse les cendres, puis tout sera fini. Est-ce qu’il existe une chance pour que l’une de ces personnes m’entende ? Je ne dois pas baisser les bras, mais persévérer avant d’être happé par cette lumière blanche qui me scrute depuis les cieux. Le temps m’est compté.

La fin est proche, je dois dévoiler ce secret qui est enfouit dans mon cœur, ainsi que dans cette petite boite enterrée près de l’abri de jardin. Cette révélation se contentera d’une simple pelle. Il suffira de creuser un trou près du lilas, d’une trentaine de centimètres de profondeur, puis un Bong,signifiant que le but est atteint, viendra clore cette chasse au trésor peu banal.

Ma fille, elle, elle peut m’entendre. Elle a toujours été à mon écoute. Elle pleure également, et dans son cœur son Amour continue de croître. Elle espère me rejoindre bientôt. Je lui glisse mon secret à l’oreille. Elle s’arrête de respirer un instant. Ses yeux s’agrandissent sous la surprise et elle sourit. Elle m’a entendu. Je sais qu’elle accomplira cette tâche. Elle le gardera pour elle, pour ses enfants. À jamais.

N.B : Quel secret cache cette révélation ? Hum… Est-ce la véritable question en fin de compte ? Si vous souhaitez connaître la suite, n’hésitez pas à le clamer tout haut. À bientôt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s