Vision du monde 2

« J’écris pour devenir ce chien errant. Difficile pour vous de le comprendre. Je le conçois. La liberté n’est pas donnée à tout le monde, c’est pourquoi je vais la prendre, la saisir, la serrer dans mes mains pour ne plus la lâcher. Quitte à y laisser ma vie, je revendique le droit de choisir ma mort. Et ma mort sera libre. Comme un chien, je crèverai sur une route, mais au moins, je crèverai le cœur en paix. »

Vision du monde, Jean-Marc Renaudie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s