Lecture de Stephen King -11/22/63

Un roman que je recommande

Sylvain JOHNSON

22-11-63

11/22/63

Lire un roman de Stephen King est toujours un plaisir et une aventure. Parce qu’on parle rarement d’un petit roman de cent vingt pages. Dans le cas présent, c’est un livre de près de huit cents pages, une brique.

Il est inutile de présenter Stephen King, de parler de son talent, de son influence sur les jeunes et moins jeunes auteurs de notre génération. Certains le considèrent comme un maître, d’autres croient qu’il est sur le déclin. Il ne fait pas l’unanimité et c’est tout à fait normal. Les goûts sont dans la nature.

Personnellement, j’ai rarement eu de déceptions en lisant une de ses œuvres. Même avec les plus distantes de son genre de prédilection. Ses écrits sur le monde carcéral ou le baseball font, à mon avis, partie de son cheminement littéraire et valent la peine d’être découverts.

Dès mes premières lectures de King, j’ai été grandement…

View original post 1 180 mots de plus

Lunélivre J-4 - aujourd'hui zoom sur le recueil "Nouvelles Peaux", aux éditions Luciférines avec mon texte Doppelgänger. "Dans cette nouvelle, John Steelwood nous prouve qu’il sait maîtriser la peur provoquée par l’imagination débordante des êtres humains. Une simple sonnerie de téléphone, élément pourtant anodin dans la vie quotidienne se transforme en véritable enfer pour cet écrivain... Lire la suite →

    J'ai retrouvé cet article de l'Est Républicain. Il date de 2011. C'était l'époque où je m'essayais au slam, et ce jour-là, j'avais embarqué ma fille de 9 ans avec moi.

Lunélivre 2014 – J-5 – Super-héros

Lunélivre J-5 : aujourd'hui, les super-héros Dimanche 7 décembre aura lieu le 8ème salon de Lunéville (de 10 h 00 à 18 h 00) . Le juge antiterroriste Gilbert Thiel est l'invité d'honneur de cette édition. Il donnera une conférence samedi soir de 18h00 à 20h00 au salon des halles.   Si vous passez dans le... Lire la suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑