Les réseaux sociaux…

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, tel Facebook, ont pour moi fait leur temps. Présent sur la plateforme de Mark Zuckerberg depuis 2010 afin de prendre contact avec des personnes du monde de l’édition, j’ai en 2015 une lassitude bien ancrée et le plaisir de surfer sur « FB » n’est plus là.

À cela plusieurs raisons :

1 – L’outil Facebook n’est pas (plus ?) adapté à mes envies. Liker c’est bien, mais insuffisant, car trop souvent un like prête à confusion du fait du sujet abordé. Donner son avis ne m’inspire plus, car il n’y a pas pire, quand on donne son opinion, que les réseaux sociaux. Aussitôt une horde nous tombe sur le paletot et s’échine à nous étriper parce que vous n’êtes pas du même avis. Je n’ai jamais été autant insulté dans mon existence en dehors des RS. Dans la vie réelle, heureusement, cela ne se déroule pas ainsi, sinon il y aurait des batailles à tous les coins de rues. M’inviter à des événements c’est « cool », mais la plupart du temps je zappe ces derniers, car impossible de les gérer de manière efficace.

2 – Les RS sont chronophages, ce n’est pas nouveau et quand le temps manque inexorablement, alors les réseaux sociaux deviennent un outil futile, voir contre-productif.

3 – J’écris, du moins je m’y attelle le plus souvent possible. Et  avec le recul, après 5 années à naviguer dans les affres des RS, je me rends compte que l’efficacité n’est plus là. Certes, les RS ont des atouts, un contact rapide, une capacité de proposer des informations de manière continuelle, mais rien ne vaut le terrain, les rencontres réelles. L’humain.

Pour moi, les RS resteront pour la suite un simple outil où je viendrai présenter mon travail. Vendre ? Non, j’ai vendu très peu via le net, et quasiment pas sur Facebook, alors quitte à dépenser mon temps pour promouvoir des livres, je le ferai via mon site et les lieux où je me rendrai.

Autre point, qui recoupe avec la réalité, est le dialogue via messagerie ou via les posts, avec d’autres interlocuteurs. J’ai rencontré trop souvent des gens parler à ma place. Certes, cela est arrivé dans le réel et cela arrivera encore, mais pas à ce niveau. Les RS ont cette force (si je puis m’exprimer ainsi) de grossir les traits, les défauts, et telle une loupe, placée au-dessus d’une feuille, concentre les rayons sur un point jusqu’à y mettre le feu.

Je n’ai plus envie de perdre mon temps en explications. Il y aura deux catégories de personnes, celle qui comprendra et l’autre. Les RS ne me conviennent plus, pas dans la façon dont ils sont utilisés aujourd’hui, alors c’est pourquoi j’y viendrai moins souvent. C’est déjà la cas depuis six mois. Je vais, non pas me couper du monde, mais me rapprocher d’un monde que j’ai délaissé trop longtemps. H2NO n’a pas vu le jour, je n’ai aucune raison à donner, aucune raison non plus de m’expliquer. Certains l’ont fait pour moi, certains m’ont dit de le faire, certains… Certains aiment tant parler pour les autres. Peu de personnes savent pourquoi je suis absent, peu de personnes savent combien je suis une personne qui n’aime pas me battre (je suis et je resterai un pacifique). Personne n’aime les conflits, moi je tente de les désamorcer, quand cela est encore possible, mais quand le dialogue est inexistant, quand on vous bloque, quand on vous vire, alors à quoi bon discuter, à quoi bon s’expliquer ? C’est l’effet FB. Dans la réalité, on ne peut occulter les gens, les retirer de notre champ de vision, dans la vraie vie, on se confronte et on prend ses responsabilités.

J’ai connu une époque où on tentait de pisser plus loin que son voisin, mais c’était il y a longtemps, quand je n’étais qu’un gosse. Je ne vais m’attarder plus longtemps, certaines cicatrices font mal, même quand elles sont refermées. Je vais poursuivre l’écriture, à l’ancienne, tranquille mimille, planté derrière mon écran et je vais continuer de soumettre mes textes.

Je vous dis à bientôt via mon blog et épisodiquement sur FB.

Je vous invite à visiter ces autres rubriques :

Chroniques de mes écrits

Bourse financière de l’humain – Human Flesh Stock Exchange

Textes et autres concoctions

Collectif des Fossoyeurs de Rêves

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s