Vision du monde 5

J’enfile mes baskets et je sors dans la rue. Je vois des silhouettes et des gens marcher, se diriger d’un point A vers un quelconque point XYZ. Que pensent-ils ? A quoi songent ces hommes, ces femmes, qui déambulent ? Sont-ils conscients que le monde est prisonnier entre leurs mains, qu’ils détiennent les clefs, mais n’osent s’en servir ? Réalisent-ils qu’ils ne sont que des instruments utilisés par les puissants et ce depuis des décennies, des siècles ? On compare très souvent l’homme au mouton, à la bête qui avance dans le couloir de l’abattoir et qui penche la tête, les yeux perdus dans le vague. Une généralité d’une tristesse incroyable. Une généralité qui condamne trop le peuple, réduisant au fil des ans son identité, sa force motrice, sa liberté… Ah, la liberté. Quand je marche dans la rue et que je regarde tout ce monde, je me rends bien compte qu’elle n’est qu’illusion, qu’elle est devenue un prétexte qui nous fait croire que l’on vit vraiment. Quand j’avance, j’entends le bruit des chaînes, elles tintent, s’entrechoquent, mais personne n’y prend garde. Personne, même moi, car chaque bruit rendu par le métal est comme un torrent de lave s’engouffrant dans mon gosier. Je souffre. Je sens le soufre. Celui d’une démocratie invisible, celui d’une réalité biaisée par les médias, les discours politiques, l’indifférence générale. Nous avançons tous ensemble, chacun de notre côté. Un jour le bateau prendra l’eau, alors à ce moment, il faudra écoper. N’apprenons-nous pas de nos erreurs, du passé ? Je ne parle pas de nostalgie, mais de devoir de mémoire, pour nous, mais surtout pour nos enfants, héritiers de ce monde en suspend.

Jean-Marc Renaudie
Vision du monde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s