Déclin Préambule et Dom

Déclin

Préambule : définition

D’après le Trésor de la Langue Française

Substantif masculin.

Action de décliner (confer décliner1 ); résultat de cette action.

 B.—  [Avec une idée de perte de vitalité]

  1. [À propos d’une personne] Fait de perdre de sa force et de glisser vers la mort. Soleil, (…) maintenant que ma course rapide est sur son déclin, viens éclairer mon couchant d’un rayon de tes aurores éternelles (JACQUES-HENRI BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, page 159) :
  2. La pluralité des êtres vivants sont soumis à la nécessité inflexible de la mort. Au bout d’un temps de fonctionnement (…) ils s’affaiblissent, dégénèrent, et finissent par périr, soit d’une mort naturelle qui n’est que la conclusion de leur déclin, soit d’une mort accidentelle qu’a favorisée la baisse de leur résistance.

JEAN ROSTAND, La Vie et ses problèmes,  1939, page 109.

 Par extension.  [À propos d’un groupe de personnes] :

  1. Il est donc naturel que les peuples, comme tout ce qui est vivant, aient leurs périodes de croissance et de déclin, miroir des saisons et des heures. La jeunesse répond au matin et au printemps, la maturité de l’âge à l’été et au milieu du jour, la vieillesse au soir et à l’automne.

LOUIS MÉNARD, Rêveries d’un païen mystique,  1876, page 130.

1

Dom

Avant d’écrire une histoire comme celle-ci, je me devais de prendre certaines décisions. La première, sans doute l’une des plus importante, car symbolique, tient en quelques mots : choix du prénom du personnage principal.

J’ai effectué des recherches sur le net, j’ai tapé prénom le plus porté en France, et le résultat est tombé très rapidement, en 0,21 seconde. Sur les 645 000 résultats, mon choix s’est fixé sur la deuxième entrée et là j’ai découvert que Jean était le prénom masculin le plus usité dans l’Hexagone. Sauf que, parmi les 1 286 041 existant, je ne connais aucun Jean. Alors j’ai parcouru d’un coup d’œil la liste des 90 postulants de la première page et en lisant l’ensemble des prénoms j’ai réalisé que mon personnage principal devait représenter la palette la plus large possible et ne pas écarter un sexe au détriment d’un autre.

Michel était un bon parti, avec 702 061 hommes et 123 055 femmes, mais je n’avais aucune envie d’écrire le prénom ainsi, Michel(le), tout au long de l’histoire. J’ai continué de fouiller.

Après mûre réflexion, j’ai opté pour Dominique. Pourquoi me direz-vous ? Je tenais à choisir un prénom commun, non pas quelconque, mais véritablement un nom commun, au premier sens du terme : la plus grande partie. Et avec Dominique je recouvrais d’un coup le champ masculin et féminin. Certes ce prénom est seulement huitième dans la liste, mais il représente 415 998 personnes ayant une moyenne d’âge de 56,1 ans. Le point faible de ce prénom est le pourcentage en rapport des 66,03 millions de Français, il frôle les 0,5 pourcent. Jean, le mieux placé ne dépasse pas 2, donc au final, Dominique ce n’est pas si mal.

Au-delà des chiffres, il existe un point humain, positif, qui balaie tout le reste. Je connais une Dominique, elle doit être dans ces âges et appréciera sûrement de voir son prénom endosser le rôle principal d’une histoire jouxtant l’Histoire.

Maintenant qu’il a un prénom, le héros ou héraut, tout dépendra de la manière dont vous aborderez la suite, ne sera pas un enfant de chœur, il aura un cœur et tentera, au travers de son regard, de vous décrire ce qu’il voit et pour résumer sa pensée : le déclin est là.

Oiseau de mauvais augure pour certains, prophète pour d’autres ou tout simplement un illuminé pour beaucoup, Dominique ne vacillera pas en décryptant les événements. La langue de bois, il l’a connue dans le passé, et aujourd’hui, avec le Big C qui le ronge, le temps des pincettes est dépassé. Il aime raconter que ces mots sont des électrochocs, seulement parfois ils tuent, mais ça, c’est la vie.

Avant de poursuivre et d’entrer dans le vif du sujet, un second choix se présente. Celui du narrateur.

Je vous invite à visiter ces autres rubriques :

Chroniques de mes écrits

Bourse financière de l’humain – Human Flesh Stock Exchange

Textes et autres concoctions

Collectif des Fossoyeurs de Rêves

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s