Plein gaz – Joe Hill et Stephen King

kinghill

@J. C. Lattès, 2014

Vince est le leader de la « Tribu », un groupe de motards essentiellement composé d’anciens combattants. Le roman s’ouvre sur leur fuite vers l’ouest : ils laissent deux cadavres derrière eux. Ils constatent soudain qu’ils sont pris en chasse par un énorme camion dont le chauffeur porte tatouée sur le bras la maxime : « La mort plutôt que le déshonneur ».

Cette nouvelle de 91 pages a été écrite à quatre mains par Joe Hill et son père Stephen King. Me sachant grande amatrice des romans de ce dernier, une lectrice de ma médiathèque m’a prêté « Plein gaz ».

Cette histoire a été inspirée aux auteurs par « Duel » de Richard Matheson, paru en 1971. A l’issue de cette lecture je pense que je l’aurais davantage appréciée si j’avais connu le texte de Matheson. Là j’ai le sentiment d’avoir lu une histoire très américaine de par les décors et les…

View original post 40 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s