Ma nouvelle "Résidence surveillée" a été retenue pour l'anthologie "Crève Suzette" à paraître aux éditions de La Pigne. Une souscription est actuellement lancée sur l'ouvrage... Les détails ci-dessous dans un message de l'éditeur : On avance mais il nous faut redoubler d’effort pour boucler notre pignolesque budget. WE vraiment PIGNE YOU ! Aujourd'hui dimanche 31... Lire la suite →

Publicités

Un ami (merci Sylvain) vient de m'envoyer un message pour m'indiquer que "H2NO" était classé sur Amazon : Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°5.470 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle) n°147 dans Boutique Kindle > Ebooks Kindle > SF, Fantasy et Terreur > Science-Fiction n°561 dans Livres > Science-Fiction Pour le... Lire la suite →

Survol des couvertures du roman de Stephen King "MISERY" J'ajouterai les pays et les années de publications au fur et à mesure  

La vie d’un écrivain – Scénario 3

Sylvain JOHNSON

monsters-hallway_00259357.jpgRomulus courrait sans vraiment regarder devant lui. Il guettait la chose le pourchassant, dont il pouvait entendre le rire sadique, les pas sourds et le souffle rauque. L’obscurité ambiante l’empêchait de bien distinguer sa destination, d’éviter les obstacles et il chuta contre un tabouret, percutant lourdement le sol à la moquette odorante. Il cria de terreur, craignant que la chose le rattrape. D’une poussée de ses jambes, utilisant tout son courage et sa détermination, il parvint à se relever. Il devait trouver la sortie, chercher le refuge de l’extérieur et lutter contre l’oppressante claustrophobie qui le tenaillait.

La situation n’avait rien à avoir avec ses romans sombres, ses récits captivant les lecteurs. Écrivain d’horreur, Romulus se retrouvait aujourd’hui dans un scénario macabre digne d’un film de « slasher ». La bête meurtrière lui était tombée dessus sans avertir et ses intentions ne faisaient aucun doute. Elle voulait l’éliminer, le faire payer une…

View original post 348 mots de plus

Six Scary Stories

Vincent Chong Illustration & Design Blog

king15six scary stories

This is the cover art for Six Scary Stories, a collection featuring six stories that were selected by Stephen King from a competition run by Hodder & Stoughton and the Guardian to celebrate the publication of his own The Bazaar of Bad Dreams collection.  He was so impressed by the quality of these stories that he recommended that they be published together as a book.

The idea for the cover art came from King himself and is inspired from the winning story Wild Swimming by Elodie Harper.

The book will be available in trade hardcover and trade paperback editions from Cemetery Dance on October 31st.  Hodder & Stoughton will also be publishing the collection as an ebook on August 25th in the UK and Commonwealth.

View original post

La vie d’un écrivain – Scénario 2

Sylvain JOHNSON

What have I done!? Young man having trouble studying, on white background

Stanley Leduc écoutait sa mère lui expliquer les nombreuses réussites de son frère avocat, qui lui au moins gagnait honnêtement sa vie. Il réprima une envie irrésistible de bâiller, de fermer les yeux et s’endormir devant le rôti d’agneau trop cuit qui gisait devant lui, comme la carcasse inanimée d’un animal mort sur une route déserte.

La veille, Stanley avait généreusement célébré le succès de son nouveau roman, que la critique ne cessait de décrire comme « Le roman de la rentrée littéraire ».

Un silence inhabituel le força à quitter le refuge de ses pensées réconfortantes. Levant les yeux, il vit que ses parents qui le contemplaient en silence. Il osa sourire, sans trop savoir si cela convenait à la situation. Une grimace de sa maman lui fit comprendre son erreur. On lui avait inévitablement posé une question, que sa rêverie l’empêcha d’entendre…

View original post 652 mots de plus

La vie d’un écrivain – Scénario 1

Sylvain JOHNSON

frustrated-writer-2

Scénario 1

Roberto observa la voiture de sa femme qui s’éloignait dans la rue déserte. Maintenant seul, il quitta la fenêtre du salon pour se rendre dans son bureau aménagé au sous-sol. Sans fenêtres, cette pièce lui offrait très peu de distraction et favorisait ses périodes de concentration et d’écriture. Il se devait de travailler sur son dernier roman, l’éditeur ne cessait de lui demander une date pour la remise du manuscrit. Une date qu’il ne cessait de repousser.

La pièce était étroite, petite et surchauffée, mais suffisante pour ses besoins limités. Il prit place sur la chaise en cuir confortable, son ordinateur portable ouvert devant lui. À sa droite, une tasse de café chaud, un beignet en cas de fringale et sa souris sans fil qui épousait trop bien la forme de sa main. À sa gauche, son cahier de notes, un crayon et une lampe pour l’instant allumée, diffusant…

View original post 451 mots de plus

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑