Le 1er septembre, jour des littératures de l’imaginaire francophones

Gaëlle Dupille

sfffh 3-

(Illustration par Laurent Emonet)

« Le 1er septembre, j’achète un livre/ebook de SFFFH francophone » arrive à grands pas. C’est l’occasion pour moi de rappeler la genèse et le but de cette opération littéraire.

Il y a 3 ans, les auteurs québécois Patrice Cazeault et Amélie Dubé ont eu l’idée brillante de déclarer le 12 août « Journée du livre québécois », incitant les lecteurs de la Belle Province à acheter des ouvrages rédigés par des écrivains « de chez eux ». Inspirée par ce trait de génie, je me suis dit qu’il pourrait être intéressant d’organiser un événement un peu similaire, mais cette fois destiné à mettre en avant les littératures de l’imaginaire francophones (ou SFFFH) et leurs auteurs (Français, Québécois, Belges, Suisses, ou étrangers et ayant le mérite de maîtriser assez notre langue pour s’y exprimer brillamment par écrit).

Pour quelle raison ? Tout d’abord parce qu’en France, ces genres sont encore…

View original post 628 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s