Retrouvez le bruit d’une machine à écrire sur votre clavier d’ordinateur

Gaëlle Dupille

2260716

Ah, le doux cliquetis si caractéristique d’une machine à écrire ! Si vous rêvez de le retrouver à chaque fois que vous utilisez votre clavier d’ordinateur, il est possible de concrétiser ce rêve en quelques clics. J’ai découvert, un peu par hasard, une application  appelée Qwertick, permettant de recréer ce son si agréable aux oreilles des auteurs…

Il vous suffit de vous rendre sur le site Nattyware.com/qwertick.php et de télécharger gratuitement (et légalement) l’application. Sans même avoir à l’exécuter, elle se met en place toute seule et fonctionne plutôt bien.  Aucun virus à signaler lors du téléchargement, vous pouvez y aller sans crainte.

View original post

Extrait #5 du roman « Les survivants d’Huttopia »

Gaëlle Dupille

Extrait numéro 5 de mon roman, « Les survivants d’Huttopia » (chez Elenya Editions).

huttopia-01

« […] Ben arrangea le contenu de son sac à dos afin d’en faire un oreiller. Il eut soudain l’étrange sensation que quelqu’un l’épiait, dissimulé derrière une large étagère garnie de romans. Quelques notes de musique s’élevèrent avant de cesser aussitôt, comme si on avait allumé puis éteint un poste de radio. Il reconnut La Mer, de Charles Trenet. Il se retourna brusquement et avança vers le recoin d’où semblait provenir la musique et où il avait cru apercevoir une silhouette durant une fraction de seconde. Il ne vit personne, ce qui ne l’étonna pas. Aussi loin qu’il se souvienne, il avait toujours eu ce genre de vision éphémère, attribuée par ses proches à son imagination trop fertile. Le jeune homme inspecta à nouveau la bibliothèque. Rien à signaler. Il conclut que cette vision fugace résultait du stress intense…

View original post 758 mots de plus

Extrait #3 de « La main du diable et autres contes macabres »

Gaëlle Dupille

cover-la-main-du-diable-et-autres-contes-macabres (Illustration réalisée par Laurent Emonet)

Après des extraits de « La main du diable » et de « La poupée », découvrez quelques paragraphes de « L’homme en noir », la dernière novella du recueil.

« […]  Les infirmières ont dit que vous aussi, vous l’avez vu, reprit-il, plus sérieux.
— Vu qui ? demanda-t-elle en prenant une profonde inspiration.
— Cet homme habillé en noir. Celui avec un chapeau.
Anne parut effrayée. Un frisson parcourut tout son corps. Comment était-ce possible que lui aussi ait vu cet homme ou plutôt, cette ombre noire qui ne semblait pas avoir de visage. Daniel Duchesne raconta qu’il s’était retrouvé chez lui sans comprendre comment il était arrivé là. Il n’avait aucun souvenir des heures précédant son réveil. Au moment de se lever, il avait eu l’impression qu’on l’avait roué de coups. Tout son corps était meurtri. Il était certain d’avoir très distinctement vu une rougeur et des traces bleuâtres…

View original post 851 mots de plus

Leïla Rogon

9782714473165

Je l’ai fait pour toi de Laurent Scalese

Résumé :

Bienvenue à Lazillac-sur-Mer, dans l’univers du commandant Samuel Moss dont les armes sont le charme, la séduction et l’art du détail : rien ne lui échappe, que ce soit sur une scène de crime ou au quotidien.

Cette histoire débute quand la romancière à succès Jade Grivier est retrouvée morte chez elle, dans son bureau, suicidée. Après avoir inspecté les lieux, à sa façon, Samuel Moss conclut qu’il ne s’agit pas d’un suicide, mais d’un homicide, dont il identifie immédiatement le coupable. Le plus compliqué, maintenant, pour Samuel Moss, est de comprendre comment le meurtrier a procédé et de prouver sa culpabilité, avec élégance bien sûr, et surtout sans salir ses nouvelles chaussures sur la plage de Lazillac…

Mon avis :

Je l’ai fait pour toi de Laurent Scalese nous montre une fois de plus l’importance de bien croquer ses personnages…

View original post 191 mots de plus