Challenge Lovecraft

 

lovecraft___azathoth__nuclear_chaos_by_kingovrats-d63663s

Parfois il est bon de se lancer des challenges. C’est exactement ce qu’il s’est passé plus tôt dans la journée lors d’une discussion avec mon compère Fossoyeur de Rêves, Romain Billot.

Il m’a donné le nom d’un Dieu Lovecraftien : Azathoth

Des infos ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Azathoth

Maintenant, il ne me reste plus qu’à plancher sur le sujet et écrire une histoire et ainsi valider mon challenge.

Je vous en dirai plus d’ici quelques jours.

Publicités

Sylvain Johnson

Sylvain Johnson

Site Auteur

Sylvain Johnson partage sa vie entre le Québec et la Nouvelle-Angleterre. Auteur de quelques récits et nouvelles parus au cours des dernières années dans différentes revues (Solaris, Freaks, Horrifique), il a publié un premier roman (Le tueur des rails, Pop-Fiction) en 2010, quelques mois après avoir participé à une anthologie de nouvelles franco-américaines. Un thriller politico-fantastique est actuellement en préparation, aux Éditions Porte-Bonheur.

« L’écriture est une passion, le fantastique un moyen idéal pour exorciser les démons qui m’habitent. »

BIBLIOGRAPHIE :

Romans :

Le Tueur des Rails, Éditions Porte-Bonheur de Montréal (2012)

L’Esprit des Glaces, Éditions Porte-Bonheur de Montréal (2012)

Nouvelles  :

Le sanctuaire, webzine l’Imaginarius N°1 (juin 2012)

Combustion spontanée, webzine l’Imaginarius N°2 (août 2012) 

C’est l’heure du festin, webzine l’Imaginarius N°3 (octobre 2012)

Le cartel de Dijon et Main. E-book La bataille des dix mots de Bourgone,2011 (deuxième prix et prix spécial “Freaks”)

Le vol interrompu, revue Freaks Corp. N.6

La plage, revue Solaris N.177

 L’écrivain de l’Apocalypserevue Horrifique N° 73

– Cécité 

Le Médaillon d’IrisAnthologie Franco-Américaine Voix de Chez Nous.

Suite du mythe de l’écrivain torturé – Romain Billot le Marginal

Sylvain JOHNSON

Je poursuis ma petite aventure dans l’esprit de ces écrivains fous, torturés ou non. Je les questionne et tente de comprendre ce qui les motivent, les dérangent, comment ils s’en sortent. Être auteur est souvent plus qu’un métier, c’est un état d’être, un moyen de survivre et d’exister.

Voyons ce que Romain en pense :

Qui est Romain Billot :

Romain Billot Romain Billot

Romain Billot est le fondateur de la revue de l’étrange et de l’imaginaire, Freaks Corp qui a vu le jour en 2009 et de la DTF (ligue de défense Transatlantique du Fantastique) en partenariat avec le fanzine Nocturne CE. Écrivain français, il publie dans plusieurs revues dans son pays d’origine et aussi au Québec. Il détient un Master de lettres à l’université de Bourgogne. En 2012, il retourne s’installer au pied du Plomb du Cantal pour renouer avec ses origines et y trouve sa principale source d’inspiration…

Plusieurs…

View original post 1 112 mots de plus

Le mythe de l’écrivain torturé – Gaëlle Dupille et l’équilibre.

Sylvain JOHNSON

Auteure au travail

Je l’ai déjà dit, je suis un écrivain troublé. Je suis obsédé par mon écriture et les périodes où je ne pratique pas cette activité enivrante me sont pénibles.

Avec les réponses de John Steelwood, qui fut le premier cobaye dans ma petite série d’articles, nous avons vu que la torture existait pour d’autres auteurs. Qu’un écrivain pouvait voir ses écrits influencer par ses émotions à fleur de peau, par son quotidien et son environnement immédiat. Que souvent, ce qu’il invente n’est que le reflet de la tempête qui l’anime, qui menace de tout faire éclater!

Pour avoir lu des textes de John, je peux vous garantir que si ses personnages sont d’une intensité psychologique aussi vive, ce ne peut être que dut à son cerveau en ébullition. Une certaine instabilité?

Est-ce donc que tous les écrivains – en particulier ceux qui font dans le fantastique et l’horreur ont…

View original post 1 110 mots de plus

Le mythe de l’écrivain torturé – John Steelwood et ses démons

Sylvain JOHNSON

Le mythe de l’écrivain torturé

Page blanche

Ma femme me dit souvent que je suis un écrivain torturé. Elle ne fait pas ici référence à une consommation abusive d’alcool, à des problèmes mentaux importants ou encore à un mode de vie hors de contrôle. Ce qu’elle veut dire, c’est que l’écriture est une partie importante de ma vie, qu’elle me consume parfois entièrement durant de longues heures, des journées ou des nuits entières. Quand j’écris, c’est la seule chose qui compte. Quand je n’écris pas, c’est aussi la seule chose qui compte.

Écrire est dans mon cas l’un des plus grands plaisirs de la vie. Être publié, même si c’est le rêve de l’écrivain, n’est pas l’ultime but du processus. Si mes manuscrits se voyaient refuser pour le reste de ma vie par tous les éditeurs du monde entier, il n’en demeurerait pas moins que je continuerais à remplir les pages de…

View original post 1 239 mots de plus

Le 1er septembre, j’achète un livre/ebook de SFFF/horreur francophone

Gaëlle Dupille

frogs--Inspirée par l’idée géniale de 2 québécois qui ont lancé l’opération « le 2 août, j’achète un livre québécois », la communauté L’Invasion des Grenouilles, que j’ai créée, propose à son tour d’organiser une opération similaire destinée à promouvoir la littérature francophone de SFFF (science-fiction/fantastique/fantasy) et d’horreur en France.
Les auteurs francophones de ces genres ont du talent, de l’imagination à revendre, et méritent d’être découverts.
Alors, « Le 1er septembre, j’achète un livre/ebook de SFFF/horreur francophone ».

Vous êtes éditeur de SFFF ? N’hésitez pas à proposer un lien vers votre site, votre page Facebook et vos dernières sorties sur la page FB de cet événement (https://www.facebook.com/events/685049051573050/) pour inspirer les lecteurs.
Vous êtes auteur de SFFF ? Faites de même avec vos dernières parutions.

Merci par avance de partager cette info au maximum autour de vous, votre contribution fera le succès de cette opération !

Rejoignez notre combat pour…

View original post 21 mots de plus

L’invasion des grenouilles

Un nouveau projet destiné à populariser les écrits des auteurs francophones dans les pays anglophones vient de voir le jour !


Son nom : « L’invasion des grenouilles ».

Humblement initié par Gaëlle Dupille et soutenu par les Fossoyeurs de Rêves, La Défense Transatlantique du Fantastique et l’auteure Pascaline Nolot, il a pour but de tenter de changer les mentalités des lecteurs et éditeurs anglophones à l’égard des romans et recueils francophones.

Vaste programme !


Un manifeste destiné aux éditeurs canadiens, américains et anglais va voir le jour d’ici peu.


Si vous désirez soutenir ce projet et suivre sa progression, cliquez tout simplement sur la page ci-dessous, aimez-la et parlez-en autour de vous.


L’union fait la force. Ensemble, nous allons conquérir le monde littéraire (enfin, on va essayer !).

10580108_671821146229019_8938993439689141096_n